28 mars 2007

Nénuphars

Cela se passait il y a bien longtemps. Tout alors était encore beau et bon sur la terre. On n'y connaissait ni la haine, ni la guerre. Les hommes ne faisaient qu'une grande famille. Ils s'aimaient, ils aimaient les animaux qui vivaient avec eux et ceux-ci aimaient les hommes et ne les craignaient pas. Il n'y avait pas d'hiver avec bourrasques et froid pénétrant, et l'on ne parlait pas encore de foudre ni d'orage.Les arbres et les buissons étaient toujours couverts de fruits magnifiques que l'on pouvait manger sans risque. Le gibier... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2007

Chrisopompe de Pompinasse

Cette Dame, qui donc était Reine, était désespérée. Elle désirait un enfant et ne pouvait en avoir un. Elle avait fait des neuvaines auprès du Bon Dieu.La population, en grandes processions, avait porté jusqu'au ciel le désir de la Reine. "Bon Dié pas té ka voyié iche pouli" (Le Bon Dieu ne lui envoyait pas d'enfant).Une vieille femme lui dit : - Mangez poisson, poisson titiri. Le Bon Dieu bénit les pêcheurs. Vous voyez bien qu'ils ont beaucoup d'enfants. Mangez du poisson titiri, le Bon Dieu vous enverra beaucoup... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 mars 2007

Les deux guirlandes

La reine de Saba se présente devant le roi Salomon ; elle tenait en mains deux guirlandes de fleurs ; les unes venaient d'être récoltées dans le jardin du palais, les autres étaient le chef-d'oeuvre de l'art. Les plus habiles ouvriers s'étaient surpassés dans ce travail.Le roi, assis sur son trône, était trop loin pour distinguer quelles étaient les fleurs véritables ; la reine de Saba souriait, Salomon était impatient. N'avait-il pas décrit tous les végétaux depuis le cèdre jusqu'à l'hypose ? Or, cette fois, son amour-propre de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2007

Origine du médecin malgré lui

Jadis fut un vilain (on appelait ainsi dans le bon vieux temps tous les habitants des campagnes) qui, à force d'avarice et de travail, avait amassé quelque bien. Cependant, il ne songeait pas à se marier. Ses amis et ses voisin lui en faisaient souvent des reproches : ils se chargèrent de lui trouver une compagne.C'était une jeune demoiselle noble et belle mais fort pauvre, ce qui engagea ses parents à la donner au paysan enrichi. Ce mariage ne fut pas heureux. Le mari devint jaloux et colère ; il battait sa femme au moins trois fois... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2007

Le jardinier et son maître

Dans son jardin un riche avaitUne source dont l'eau limpideVenait perdre, après une course rapide,En un étang ou maint fretin vivait,Destiné toutefois à mourir pour la tableDe ce riche, amateur mais surtout confortable. C'est Gros-Jean, paysan de peu d'esprit fourni,Qui des soins du jardin avait fait son affaire.Or, lui ne faisait pas une chose à demi,Et pour vivifier les fleurs de son parterre,Comme il l'avait ouï dire à son meilleur ami,Il arrosait... oh ! mais, la grasse matinéeEt parfois toute la journée ;Si bien qu'il en... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2007

A bientôt

Posté par choupanenette à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]