20 janvier 2011

Le coq et les deux liards - Conte Beauceron

Dans la basse-cour d'une ferme, - venant on ne sait d'où, - un coq survint un beau matin. Le coq de la ferme, à la vue d'un rival, songea aussitôt à défendre sa royauté menacée. Fièrement campé sur ses ergots, il lança son cri de guerre, puis, dans un combat singulier, terrassa l'intrus et le chassa jusqu'à la porte de la ferme. Il revint ensuite triomphant au milieu de ses sujets apeurés.Le nouveau venu, honteux de sa défaite, mais n'osant affronter un autre assaut avec son redoutable adversaire, s'éloigna la crête basse, picorant... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 janvier 2011

Une brouille

Depuis quelque temps déjà, les familles Levraut et Pigeonnet, jadis très unies, n'avaient plus de relations. Tout cela pour une réflexion faite sans méchanceté par Mme Levraut devant Mme Pigeonnet, et que celle-ci avait mal prise. Un mot d'explication immédiate eût tout arrangé. Mais Mme Pigeonnet avait mieux aimé s'en aller, en faisant claquer les portes. Et depuis, la brouille durait.Cependant, si quelqu'un se fût chargé de réconcilier les deux familles, rien n'eût été plus facile, car tous regrettaient leur intimité perdue, mais... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 janvier 2011

Perdican et Cymbalaire

Perdican s'inclina devant le roi, son oncle :"Sire, j'ai l'honneur de vous demander la main de demoiselle Cymbalaire, votre fille.- Perdican, mon cher enfant, répondit le roi, je te l'accorde bien volontiers si, comme je le pense, Cymbalaire est de cet avis.- Mais oui, mon père, s'exclama joyeusement Cymbalaire.- Voici donc, continua le monarque, un premier et second point entendus ; il en reste un troisième et non le moindre : un vieil usage, une antique loi, une lointaine coutume de chevalerie peut-être va vous faire faire la... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 janvier 2011

La légende de l'if

Dans une belle forêt remplie de chênes et de hêtres, vivaient deux de ces petits arbres qu'on nomme des ifs et dont le feuillage vert foncé ressemble à des épingles. L'un d'eux, mécontent de son sort, ne cessait d'envier les grands arbres avec leurs feuilles fraîches et leurs branches étendues."Que t'importent les chênes et les hêtres ! lui disait souvent son compagnon ; ne sommes-nous pas heureux ainsi ?- Non certes ! je ne suis pas heureux quand je vois les belles feuilles arrondies et luisantes de nos voisins ! Les nôtres... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 décembre 2010

Blog en pause forcée

BLOG EN PAUSE PLUS D'INTERNET DEPUIS UN MOIS ET LE PROBLEME N'EST TOUJOURS PAS RESOLU ! Merci pour vos visites et vos commentaires. Bisous tout le monde.
Posté par choupanenette à 16:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2010

Comment le loup fut battu à la course par deux escargots

Un jour, le Loup rencontra l'Escagot qui se hâtait péniblement de gagner une haie."Retire-toi, traînard ! lui cria-t-il. Je fais plus de chemin en un quart d'heure que toi en une année.- Oh ! oh ! répondit l'Escargot ; c'est à voir. Écoute luttons à la course demain, à la rosée, et je consens que tu me croques si je n'arrive pas avant toi !- J'accepte ; mais aie soin d'allonger tes cornes ; elles ne seront jamais trop longues pour toucher le but assez tôt.- Nous verrons, nous verrons ; ne chante pas encore victoire."Le Loup... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 octobre 2010

Doumba, l'Insaisissable - Aventure du Sahara

C'était dans l'extrême Sud saharien, aux environs du vingtième degré de latidude, sur la piste de sable qui suit l'ancienne vallée de l'oued Agrouf, aujourd'hui tari. Doumba avançait d'un pas régulier, au balancement de l'encolure de son méhari, une bête robuste, à la tête fine, avec des oreilles aiguës comme des pointes de flèches, des lèvres frémissantes et un pas dansant qui disait la souplesse de ses articulations.Douba avançait sans autre notion du temps que celle qu'il pouvait retirer de la hauteur du soleil au-dessus de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 septembre 2010

La vengeance de la forêt

Ceinture rouge autour de la taille, béret sur la tête, hache à la main, le bûcheron Bertrandon s'en alla de bon matin abattre l'un des plus vieux hêtres de la montagne. Han ! Au premier coup, l'arbre frissonna jusqu'aux dernières feuilles et gémit ; au second coup - han ! - s'échappa du centre de l'arbre, glissant le long des rameaux, sautant de branche en branche, pirouettant avec l'agilité d'un écureuil et la légèreté d'un oiseau, un tout petit bonhomme à barbe blanche, habillé de vert des pieds à la tête. Au moment de sauter à... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 août 2010

Le chat de la Mère Michel - Comment on le met en scène

Le plus grand calme règne dans la salle d'études ; aussi le jeune Fernand, sur le seuil de la porte, contemple-t-il ses cousins d'un air stupéfait.En effet, Georges et André sont très occupés à confectionner et à peindre un décor, qui représente la maison de la mère Michel et l'enseigne de l'auberge du père Lustucru. Leur application est si grande, ils sont tellement absorbés dans leur travail, qu'ils ne voient pas Fernand s'approcher à pas de loup de sa petite amie Suzanne. La fillette, assise près de la fenêtre, coud avec ardeur, et... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 août 2010

Les anémones

Tyvit ! Tyvit ! dit le vanneau en volant au-dessus de l'étang de la forêt. Voici venir Mlle Primevère ! Je le sens à mes pattes et mes ailes."Quand l'herbe nouvelle, qui était dans la terre, entendit cela, elle se mit aussitôt à pousser, et joyeusement cligna de l'oeil vers les vieux brins de gazon jauni, car l'herbe est toujours prête à aller bon train.Les anémones, entre les arbres, entendirent aussi ce que criait le vanneau, mais elles ne voulurent en aucune façon sortir de terre."Il ne faut pas se fier au vanneau,... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,