01 février 2014

Les deux paquets

  Ainsi, maître François, il ne vous plaît plus d'exercer la médecine en notre bonne cité de Montpellier ?- Non, père Jean, non, ô mon excellent hôtelier, qui, si souvent, me fîtes manger nourriture avariée et boire aigre piquette...- Aussi ne m'avez-vous que rarement payé.- Il suffit, père Jean. De Paris, où je dirige mes pas, je vous enverrai ce que je vous dois encore.- J'aimerais mieux...- N'insistez pas, père Jean, vous me désobligeriez ; je tiens à m'acquitter de mes dettes."Et, après un salut sonore et narquois, maître... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 avril 2013

La meilleure chanson

Du temps que les ducs de Médicis accumulaient à Florence les chefs d'oeuvres de la peinture et de la sculpture, un jeune homme, suivant à pied la route qui conduit à la capitale de la Toscane, arrivait au village de Casciano.C'était un artiste.Son nom de Borcello n'a pas été glorieusement transmis à la postérité comme celui des grands maîtres ; son talent fut modeste. Il ne laissa aucun tableau remarquable, gagna péniblement sa vie, ne recueillant pas plus de richesse que de gloire. Mais cette infériorité ne l'empêchait  pas de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 avril 2012

Berthe au Grand Pied

Une belle jeune fille, montée sur un magnifique palefroi, s’avançait vers Paris à travers les routes de France, par une belle matinée de printemps de l’an 737. Elle était fille du comte de Laon, et se nommait Berthe. On l’avait surnommée Berthe au Grand pied, car, dit la légende, elle avait un pied légèrement plus grand que l’autre.Elle était accompagnée de deux femmes, la mère et la fille, ses suivantes ; et de son cousin Tybers qui commandait les hommes d’armes qui lui servaient d’escorte. Elle se rendait à la cour du roi Pépin le... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 décembre 2011

L'étoile de Noël

De tous les mineurs du Griqualand, dans l’Afrique du Sud, Pierre Valaur était le seul qui ne célébrât pas joyeusement cette soirée du 24 décembre 1875.Hors de l’enceinte du camp, les Cafres avaient allumé de grands feux autour desquels ils dansaient aux sons d’un fantaisiste orchestre.Dans la salle de l’unique auberge, éclairée pour la circonstance par de grosses lanternes en papier, pendues à un gigantesque arbre de Noël, les chercheurs de diamants faisaient grand bruit.Dans sa hutte misérable, Pierre Valaur passait le plus triste... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 novembre 2011

Aventures fantastiques du misérable roi Frygolï III

Dans le pays du roi Frygolï III, ça n'allait pas du tout.Du haut en bas de l'échelle sociale, le mal régnait en souverain maître, et cette sombre calamité avait uniquement pour cause l'universelle mollesse amenée par la richesse et la prospérité. Des expéditions, des guerres heureuses avaient rempli les caisses de Frygolï II, le père de notre héros, troisième du  nom. Les habitants des pays voisins, fléchissant peu à peu sous la conquête, étaient venus grossir par un recul continuel des frontières le nombre des sujets de... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 septembre 2011

La pêche à la ligne

"Eh bien, moi, je l'attraperai ce gros brochet ! Je l'attraperai tout seul !"Cette phrase, Bob se l'était répétée dix fois, en se couchant, la veille, et se la répétait encore le lendemain matin en se levant avec précaution, pendant que tout le monde dormait dans la maison. Il se dirigea vers la remise, y prit une canne à pêche, une épuisette, un petit panier, une boîte de fer-blanc pleine de vers de vase, et se dirigea vers le grand étang qui bordait le parc."Oui, disait-il tout en marchant, oui, certainement je l'attraperai, moi, le... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 juillet 2011

Arsène Lupin et Herlock Sholmes

Le train venant de Paris arrivait, ce jour-là, au moment même où le buffet de gare de Cane était le théâtre d’une scène singulière.Un voyageur brun, maigre, au visage rasé, et vêtu à la dernière mode, y était entré depuis cinq minutes à peine, lorsqu’un autre voyageur – un Anglais robuste – qui buvait à une table en compagnie d’un jeune garçon d’une douzaine d’années, se leva et s’avança vers lui.« Pardon, monsieur, dit fort poliment l’Anglais, ne pourriez-vous pas me donner quelques renseignements particuliers sur le vol d’un... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 juin 2011

Les trois amis

Autrefois, il y eut, dans l'Inde entière, une grande sécheresse. Un jeune chien errait de tous côtés, cherchant de l'eau pour calmer sa soif. En passant près d'une caverne, il entendit le bruit d'une source, et entra. Un serpent et un homme firent comme lui.Comme aucun des trois ne pouvait compter sur un allié pour tuer l'autre, ils prirent le parti de se supporter mutuellement, et même ils devinrent bons amis et demeurèrent ensemble dans la caverne.Un brahmane de Bénarès, qui se rendait dans son pays, les aperçut, et il eut pitié... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 mai 2011

Propre à rien

Personne n'était plus connu des habitants de la rue de Charonne que le fils du "père Lucas", le petit Luc, comme on l'appelait, quand on parlait de lui gentiment, ou "propre à rien" si on voulait caractériser sa vocation. Mais on aurait pu aussi le surnommer "propre à tout", car il n'était rien qu'il ne fût capable de faire, à condition seulement que cela entrât dans sa petite idée.Il était évident, pour quiconque regardait cette tête ébouriffée, au front bombé, aux yeux vifs, aux joues un peu pâlottes, qu'on rencontrait dans ce... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 mars 2011

L'homme sans peur

Ceci se passait dans l'Inde, il y a longtemps, longtemps.Un homme était très beau, très courageux et très pauvre. Après avoir parcouru le monde et fait tous les métiers, il n'était pas plus riche que le jour de sa naissance, c'est-à-dire qu'il n'avait pas le sou, ses parents étant de pauvres bûcherons.Il rêvait tristement aux où sa grand'mère, pour l'endormir lorsqu'il avait très faim, lui racontait des histoires de génies qui parfois descendaient sur terre pour réaliser les rêves des pauvres mortels."Ah ! soupirait-il, ce temps-là... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,