25 février 2014

Le lion, le loup et le chacal

Il était une fois un Loup qui avait un procès de mur mitoyen avec son voisin le Chacal.Toute tentative de conciliation ayant échoué, on résolut de porter le litige devant la cour suprême des animaux, autrement dit le tout-puissant seigneur Lion.Le Lion, exact au rendez-vous, battait négligemment de la queue ses flancs, redoutable, tout prêt à rendre sentence sous son chêne ordinaire, un chêne d'au moins cinquante louis.(Comme tout augmente, hein ! Du temps de Blanche de Castille et de son fils, un simple chêne de cinq louis suffisait... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 février 2014

Conseil pratique

Pour celles et ceux qui n'arrivent pas à lire les blogs, car écrit trop petit, c'est très simple : maintenez votre doigt sur la touche Ctrl en bas de votre clavier à gauche, et ensuite appuyer sur la touche + (plus) du pavé numérique ! Si la grosseur de l'écriture est trop petite, recommencez ! Pour diminuer, utilisez la touche - (moins) de votre clavier numérique.
Posté par choupanenette à 15:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 février 2014

La Marquise de Ganges

Un des derniers jours de l'année 1657, une jeune femme richement vêtue, mais qui cherchait à dissimuler ses traits sous son mantelet, se rendit rue Hautefeuille chez une devineresse nommée Catherine Voisin.Introduite auprès de celle-ci, la cliente, qui n'était autre que la marquise de Castellane - Provençale d'une beauté éblouissante, veuve depuis six mois d'un officier des galères royales, - posa par écrit à la voyante ses questions suivantes : "Suis-je jeune ? Suis-je belle ? Suis-je fille, femme ou veuve ? Voilà pour le... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 09:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 février 2014

Les deux paquets

  Ainsi, maître François, il ne vous plaît plus d'exercer la médecine en notre bonne cité de Montpellier ?- Non, père Jean, non, ô mon excellent hôtelier, qui, si souvent, me fîtes manger nourriture avariée et boire aigre piquette...- Aussi ne m'avez-vous que rarement payé.- Il suffit, père Jean. De Paris, où je dirige mes pas, je vous enverrai ce que je vous dois encore.- J'aimerais mieux...- N'insistez pas, père Jean, vous me désobligeriez ; je tiens à m'acquitter de mes dettes."Et, après un salut sonore et narquois, maître... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,