08 décembre 2006

La ronde des fées (suite)

Cela dit, la jeune villageoise s'approche pour faire ses emplettes. Chaque objet qu'elle palpe s'attache, pour ainsi dire, à ses mains, et elle ne le dépose que pour le reprendre, le déposer encore et finir par le garder. En étanchant ainsi son ardente soif de vanités, la pénétrante sensation qu'elle éprouve est telle qu'elle ne s'aperçoit ni de l'heure qui s'enfuit, ni des robes, des châles et des coiffures que les fées empaquettent et empilent avec soin, ni surtout de son front qui se dénude et des ravages qui se font dans sa... [Lire la suite]
Posté par choupanenette à 19:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]